La résidence sénior est un type d’hébergement réservé aux personnes âgées désirant vivre dans un cadre agréable tout en profitant de leur autonomie. Les séniors peuvent disposer d’un service complet en ce qui concerne les tâches ménagères. L’installation dans ce type d’hébergement peut être effectuée par l’intermédiaire d’un achat ou d’une location. Ici, nous allons principalement nous concentrer sur les méthodes pour financer une installation en résidence sénior.

Calculer le reste à vivre : une étape importante

Dans le but de financer une installation en résidence sénior, vous pouvez bien sûr avoir recours à un crédit immobilier. Il s’agit d’une démarche tout à fait accessible aux personnes âgées qui veulent désormais profiter d’un cadre propice à leur détente et à leur épanouissement personnel.

Le guide Papernest est un guide expert dans le domaine des prêts bancaires immobiliers. Dans le but d’obtenir une réponse positive auprès des banques, vous allez devoir calculer votre reste à vivre. À ce sujet, vous retrouverez beaucoup plus d’informations dans cet article.

Concrètement, le reste à vivre représente la somme d’argent qu’il vous reste après avoir payé votre mensualité auprès de la banque. Il doit vous permettre de continuer à subvenir à vos besoins tout en remboursant progressivement votre crédit. Lors de ce calcul, vous allez devoir prendre en compte de nombreux éléments :

  • Le salaire mensuel net ;
  • Les crédits en cours ;
  • Les charges fixes mensuelles.

D’après Papernest, il est aussi important de mentionner les différentes pensions alimentaires que vous devez verser. En tant que sénior, la banque évaluera les conditions de votre retraite afin d’estimer votre capacité à rembourser un prêt. Dans le cas où votre reste à vivre serait largement suffisant, vous allez pouvoir financer votre installation en résidence sénior beaucoup plus facilement.

Trouver son courtier immobilier en France

Pour l’achat d’un appartement ou d’une maison individuelle en résidence sénior, vous pouvez vous faire aider par un courtier immobilier. Concrètement, il s’agit d’un expert dans le domaine des prêts bancaires qui pourra vous aider à réaliser votre projet.

Trouver son courtier immobilier est une étape primordiale qui vise à optimiser vos chances d’obtenir un crédit. D’après Papernest, voici certains des éléments que vous devez évaluer pour choisir un professionnel :

  • L’immatriculation à l’ORIAS ;
  • Les prestations proposées ;
  • La taille du réseau ;
  • La transparence sur les partenaires et les pratiques.

Dans la mesure où le courtier immobilier dispose d’un réseau étendu, il pourra vous aider à obtenir les meilleures conditions de crédit et donc de remboursement. Pour un sénior, cette condition est très importante dans la mesure où vous devez protéger votre pouvoir d’achat et votre patrimoine.

Le courtier immobilier est aussi un professionnel qui se doit de proposer des prestations sur mesure. En fonction de votre situation financière, il pourra établir une liste des offres les plus adaptées.

Ensuite, il peut aussi vous aider à effectuer une simulation de crédit immobilier. Cependant, il s’agit aussi d’une tâche que vous pouvez faire vous-même.

Enfin, son rôle consiste également à vous aider à constituer un dossier solide à envoyer auprès des établissements bancaires. Pour en apprendre plus sur le rôle du courtier immobilier, cliquez ici.